AVIS MANGA : SMOKIN’ PARADE – TOME 1

Date de sortie : 20 octobre 2017 – Edition : Kana – Prix : 5.95€

Genre : Triller, Fantastique

Synopsis : Le jour de ses 15 ans, Yôkô Kakujô assiste impuissant au meurtre de sa seule famille : sa petite soeur, Mirai. Cette dernière, transformée en une créature monstrueuse sur le point de l’exécuter, est alors tuée par une brigade se faisant appeler les « Jackalope ». Afin de découvrir ce qui est arrivé à sa soeur, Yôkô décide malgré tout de les rejoindre. Commence ainsi la longue traque de ces bêtes étranges nommées « spider » …

 

Vous connaissez déjà peut être Kazumi Kondô et Jinsei Kataoka pour leur travail sur Deadman Wonderland, et bien les voilà de retour avec Smokin’ Parade. Dans un Tokyo à mi-chemin entre contemporain et steampunk nous allons suivre les aventures de Yôkô Kakujô, dont la vie va radicalement changer le jour de ses 15 ans.

 

 

Pour fêter les 15 ans de son petit frère, Mirai est bien décidée à l’accueillir dignement. Avec deux de ses amies elle décide de préparer un repas d’anniversaire en guise de preuve d’amour envers son frangin. Il faut dire que Yôkô s’est longuement occupé d’elle du fait de son handicap. Depuis son plus jeune âge, Mirai est dépourvue de jambes et doit se déplacer en fauteuil roulant. C’est donc son frère, aimant, qui l’aide à vivre une vie normale, en l’accompagnant du mieux qu’il peut au grès de ses besoins. Cependant, aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. En plus de la quinzième bougie de Yôkô, les frère et sœur arrosent également la greffe que vient de subir Mirai. Cette greffe va changer leurs vies … mais pas comme ils l’espéraient.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sang pour sang spoil …

Malheureusement pour la jolie Mirai, la société qui crée ces prothèses 2.0 n’est pas si bien intentionnée que ça, et leur technologie permet de prendre le contrôle de l’hôte et de le transformer en tueur assoiffé de sang et tendance psychopathe. A peine rentré chez lui, Yôkô se fait attaqué par sa sœur et se rend compte à son réveil qu’il lui manque bras et jambe, et qu’en guise de bougies, ses doigts sont utilisés sur son gâteau d’anniversaire … De quoi vous coupez l’appétit …

 

Note (/5)

Après Fire Punch, je pense que nous tenons ici mon deuxième coup de cœur de l’année. Nous sommes toujours dans un registre sanglant et violent mais ce côté steampunk que je vous laisse découvrir n’est pas pour me déplaire. L’action est évidemment présente, mais surtout très bien représentée par Kazumi Kondô et Jinsei Kataoka. Les combats sont très bien retranscrits et la cruauté des monstres créés par cette mystérieuse compagnie tranche radicalement avec la tête de peluche que procure la transformation. Une dualité plutôt originale, qui m’a rappelé certains passages du jeu vidéo Red Steel pour ceux qui ont pu y jouer sur Wii.

Avec son mini prix découverte, le Tome 1 de Smokin’ Parade est une très bonne surprise. La couverture ne me donnait pas plus envie que ça mais la claque reçue à la lecture de cette centaine de pages m’a convaincu.

Pour vous faire votre propre idée, il est possible de lire le premier chapitre du Tome 1 sur le site de Kana

Partager l'article :