MY HERO ACADEMIA : HEROES RISING

S’il y a bien une licence récente qui a su s’imposer et mettre tout le monde d’accord sur sa qualité c’est bien My Hero Academia. Que ce soit le manga, l’anime ou le premier film, la série de Kōhei Horikoshi est toujours au rendez-vous.

Après MHA : Two Heroes, Midoriya, Bakugo et les autres reviennent sur grand écran dans une seconde adaptation MHA : Heroes Rising… qui pour le coup aurait pu s’appeler Two Heroes également tant le focus est mis sur le duo Midoriya/Bakugo… On sent que l’objectif est de créer un duo iconique sur le modèle de Goku et Vegeta.

Un héros au cœur pur, et le second, qui se bat pour être le plus fort et dépasser son rival… Ça vous dit quelque chose ? Je suis mauvaise langue, mais excepté ce point que je trouve un peu trop similaire à DBZ, je n’ai pas grand-chose de négatif à dire sur ce film que j’ai énormément apprécié.

My Hero Academia Heroes Rising au cinéma : que vaut le second film adapté de la franchise ? - Actus Ciné - AlloCiné

90’ vibes

Alors, je vais peut-être vous surprendre, mais je suis curieux d’avoir l’avis de celles et ceux qui l’ont également vu, mais, sur les premières 15 minutes du film j’ai vraiment eu l’impression de voir un épisode de City Hunter… Je sais, ça peut surprendre mais cette petite course poursuite, à flan de montagne avait ce je ne sais quoi qui m’a donné cette (bonne) impression.

La classe 1-A visite l’île de Nabu où ils peuvent enfin faire un vrai travail de héros. L’endroit est si paisible que ça ressemble plus à des vacances… jusqu’à ce qu’ils soient attaqués par un super-vilain avec un alter insondable ! Son pouvoir est étrangement familier, et il semble que Shigaraki ait joué un rôle dans son plan.

Une fois cet aparté fait, rentrons dans le vif du sujet. Le pitch est simple, les enfants sont envoyés en stage de 3ème sur une île et doivent aider les habitants dans leurs tâches de tous les jours. Cela va de surveiller la plage, à réparer la box internet de tata Huguette ou le tracteur de ce bon vieux Roger.

Cette île d’habitude si paisible va évidemment voir son quotidien s’assombrir puisque Nine, un super méchant doté de la même capacité que All For One, a besoin d’un alter particulier pour pouvoir maîtriser l’ensemble de ceux qu’il a déjà volé. Vous l’aurez compris, c’est sur l’île de Nabu que se trouve la personne (chut, je ne spoil pas) qui intéresse notre nouvel antagoniste. Accompagné de ses trois acolytes, Nine débarque sur l’île en détruisant le port et s’en suit alors un affrontement épique face au duo Midoyia/Bakugo.

FILM 2 MY HERO ACADEMIA HEROES RISING EN VOSTFR : DATE DE SORTIE FR ! (MHA) - YouTube

Si l’accent est mis sur le duo, chaque élèves de la classe 1-A aura plus ou moins son moment de gloire. C’est d’ailleurs une chose que j’ai apprécié dans ce film. Chacun des ennemis décide d’affronter seul les élèves ce qui donne lieu à des combats originaux et permet ainsi de bien mettre en avant les pouvoirs et capacités de chacun.

Malgré tout, la majeure partie du film tourne autour de Nine et, s’il fallait n’en choisir qu’un, Bakugo. Oui, oui vous avez bien lu. Ce n’est pas pour me déplaire mais Bakugo est réellement mis à l’honneur et se retrouve être LE personnage principal de ce film. Même si Midoriya a évidemment sa part de responsabilité dans l’épanouissement de Katsuki, c’est vraiment une bonne idée de changer de lead. Difficile d’en dire plus sans spoiler, mais que ce soit au niveau de la relation qui lie nos deux héros, mais aussi et surtout au niveau de l’évolution de Katsuki. Je ne sais pas si ce film rentrera officiellement dans le canon de l’histoire mais cela pourrait être une bonne idée car on retrouve un jeune garçon plus mature et (très légèrement) moins foutraque.

My Hero Academia: Heroes rising, débrief avec et sans spoil ! | Gaak

Si vous êtes fan de Bakugo, foncez ! SI vous êtes fan de MHA, foncez ! SI vous êtes fan d’anime, foncez !

Blague à part, ce film est très très bon et confirme encore et toujours la qualité de cette licence. Je n’ai pas vu le temps passé, et l’action est au rdv tout au long du film. Les chorégraphies des combats sont toujours aussi dynamiques et bien travaillés. La collaboration et cet esprit soudé des élèves font des merveilles et donnent envie de voir la prochaine saison au plus vite.

Partager l'article :