AVIS MANGA : THE PROMISED NEVERLAND – TOME 15

Date de sortie : 30 juin 2020 – Edition : Kazé – Prix : 8.89€

Amazon.fr - The Promised Neverland, Vol. 15 - Shirai, Kaiu, Demizu, Posuka - Livres

Tomes -5 … Plus que 5 tomes avant que The Promised Neverland, cette série débutée en 2016 au Japon et importé en 2018 par Kazé, ne se terminent et ne laisse un grand vide dans nos cœurs de fans de mangas.  Que de chemins parcourus depuis les premières pages où ce mystérieux orphelinat avec ses enfants tatoués nous provoquait nos premiers frissons… Au fil des tomes, la série a, comme les protagonistes, gagné en maturité et en noirceur.

The Promised Neverland : sortie du tome 3 ! - GUADELOUPE ACTU

Le plan consistant à exterminer tous les démons pour libérer les humains est en marche. Afin de le mettre à exécution, le nouveau William Minerva est prêt à nouer les alliances les plus terribles !

Au fond d’elle, Emma doute de cette solution sanglante qui va à l’encontre de ses principes. Parviendra-t-elle à convaincre celui qui est devenu le « Boss » d’opter pour une alternative pacifique ?

 Après avoir rejoint Norman, Ray et Emma apprennent avec stupéfaction le plan de ce dernier. Celui qui se fait appeler William Minerva, profite de sa nouvelle identité pour entrer en contact avec des démons mis à l’écart depuis près de 700 ans. Son plan ? Monter les démons les uns contre les autres pour mener l’équilibre fragile de ce régime jusqu’à la guerre civile et à la révolte des populations. Evidemment, les démons, tout comme Norman ont un autre plan en tête et chacun risque bien de trahir l’autre à la première occasion. Malheureusement, ou heureusement, ca dépend de quel côté on se pose, Emma n’entend pas suivre la décision de son ami et ne veut pas voir disparaître les démons malgré ce qu’ils ont fait à ses proches et à des dizaines de générations d’orphelins.

Poster Affiche The promised Neverland Shonen manga Emma Enfant | eBay

Malgré les tomes, la série ne s’essouffle pas. On continue d’en apprendre toujours plus sur la mythologie de l’univers, et l’auteur se permet même un petit flashback dans ce tome en remettant en avant les personnages de Sonju et Mujika. Ces deux démons qu’avaient rencontré les évadés de Grace Field au début de leur périple, et qui s’était juré de ne plus manger de chair humaine. Un clin d’œil sympathique, surtout qu’il n’est pas sans raison. En effet, Mujika, n’est autre que la fille au sang maudit, un démon qui grâce à son sang peut empêcher les démons qui se seraient repus de ce dernier de voir leur corps et leur capacité intellectuel. Une sorte de remède miracle pour sauver les enfants et fermer définitivement les fermes … si bien sûr les monstres acceptent de changer de régime alimentaire.

C'est fini pour The Promised Neverland, mais de nouvelles publications et une exposition sont annoncées, 15 Juin 2020 - Manga news

Même si Emma peut énerver de part sa naïveté, son discours comme celui de Norman peuvent s’entendre. Chacun sa méthode, chacun ses rancœurs et chacun sa façon de solutionner le problème. Maintenant, j’ai hâte de savoir comment vont évoluer les trois amis et comment va se clôturer la série. Encore maintenant je n’ai aucune idée du chemin qui va être choisi et de ce qu’il va advenir de ce monde si particulier où cohabitent enfants, démons … et humains ?

Partager l'article :