#LaRentréeBandaiNamco !!

En ce mois de septembre tout le monde fait sa rentrée. C’est aussi l’occasion pour Bandai Namco de faire la sienne dans un évènement organisé de main de maître !!

Organisé sur Paris à La Cartonnerie, cet après-midi était l’occasion pour bloggers, youtubers et autres influenceurs de découvrir les prochaines sorties comme Jump Force, My Hero One’s Justice, Soulcalibur 6 …

C’est notre nouvelle recrue Mister Yang qui s’est rendu sur place pour représenter le blog et nous permettre d’avoir ses premières impressions sur ces titres. Pas de captures vidéos malheureusement car l’enregistrement sur le disque dur n’a pas fonctionné …  c’est le métier qui rentre comme on dit 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mention pour les répliques des épées de SoulCalibur, dont celle de Nightmare et ses 40 kilos…

 

Commençons par le jeu qui posait le plus de questions et que j’attends personnellement le plus. Les premières images du jeu ne laissaient personne insensible, soit on adore ce style réaliste, soit on déteste… Et la bonne nouvelle est que même les plus réticents ont l’air d’avoir changé d’avis sur Jump Force.

Première impression très positive : le contenu du roster jouable dans la démo laisse rêveur avec les mangas phares comme DBZ, Naruto, One Piece, Bleach ou encore HxH. Chacun des persos ayant ses attaques les plus connues présentes (coucou Final Flash et autre Genkidama).

Si la majorité des doutes des joueurs portaient sur le côté réaliste très particulier pour ce genre de jeu, le mélange monde réel et imaginaire (Hong Kong x Namek) fonctionne malgré tout très bien.

L’environnement 3D va lui aussi diviser la communauté et raviver le duel 2D/3D des pros de versus fighting. Cependant la liberté de déplacement, la destruction des décors, et la caméra qui au premier abord à l’air de bien suivre sont des points positifs à souligner.

Pour rappel le jeu sort en 2019 (pas de date officielle pour le moment) et nous devrions en savoir plus d’ici là.

L’autre grande licence manga jouable ce samedi, One Piece, était présent par l’intermédiaire de son open world : One Piece World Seeker.

Koji Nakajima, le chef de production, nous expliquait il y a quelques jours que OPWS était le jeu le plus ambitieux de la licence et que pour satisfaire l’attente des fans la date de sortie était décalée .. La décision est a priori la bonne. Si la liberté de déplacement convient à la perfection à l’univers de One Piece, cette première version du jeu paraissait encore assez vide et répétitif. Le report du jeu doit sans doute inclure un gros travail de densification du world et permettre ainsi au joueur d’avoir leur Zelda like version One Piece.

Quoi qu’il en soit, nul doute que ce jeu plaira aux fans du manga et de l’anime pour sa direction artistique et pour son originalité (scénario inédit vs le manga !)

Taiko No Tatsujin ! C’est le coup de coeur de cette présentation : le genre de jeu qui génère rires et chambrages entre amis et qui conviendra aussi bien aux petits qu’aux plus grands !

On pourrait reprocher la multitude de titres totalement inconnus en japonais mais ceux-ci sont tellement barrés et entraînants qu’ils correspondent parfaitement bien à l’esprit du jeu !

On se laisse vite entraîner par cet aspect délirant, notamment grâce aux tambours qui étaient la seule façon de jouer lors de l’événement. Pour rappel, il sera aussi possible d’utiliser les joycons de votre Switch qui seront tout aussi efficaces mais sans le côté immersif (et bruyant ^^) des tambours.

Mention spéciale pour les génériques de Dragon Ball (Cha La Head Cha La) et One Piece (We Are)

Si TNT et Jump Force sont les deux bonnes surprise du jour, la petite déception vient du côté de la licence à succès My Hero Academia et son My Hero One’s Justice.

Au vu de l’attente autour de cette nouvelle IP (en jeu vidéo) la pression est forte, le moins que l’on puisse dire c’est que le style graphique est pour le moment encore très léger, manquant de détails et présentant des effets de destruction plutôt grossiers…

Tout ceci est regrettable car il y a de bonnes idées (le combat peut notamment se poursuivre sur la façade d’un immeuble) et les attaques spéciales des personnages sont bien matérialisées pour certains personnages (All Might notamment avec son enchainement de coups de poings ou Katchan avec ses attaques explosives).

Le système de supports (sidekicks) semblait brouillon et au final peu décisif dans son usage

Espérons que cette version soit une démo encore perfectible avant la sortie prochaine du titre : 26 octobre 2018. Tic tac tic tac

Enfin, Soulcalibur était aussi présent pour cette rentrée Bandai Namco avec la sixième itération de la licence.

Le jeu nous a impressionné par son niveau de détails impressionnant, très dynamique, et comportant beaucoup d’effets de lumière. Une palette de coups toujours aussi riche et des personnages qu’on retrouve avec plaisir.

Le seul bemol s’il fallait en mettre un : les séquences au ralenti lors de certaines attaques qui peuvent vite devenir ennuyeuses car casse trop le rythme.

Prévu lui aussi pour fin octobre, Soulcalibur 6 reste le jeu de combat ultra rythmé qu’on connait et devrait trouver son public une fois de plus.

 

Ace Combat et 11 :11 étaient également jouables mais par manque de temps nous n’avons pas pu mettre les mains à la manette. Malgré tout, de ce que nous avons pu voir, les 2 titres sont graphiquement très réussis.

Encore merci à Bandai Namco pour l’invitation et vivement la sortie de tous ces titres pour que nous puissions, vous et moi, se faire un avis final dessus et en profiter !

Partager l'article :