AVIS MANGA : MADE IN ABYSS – TOME 1

Date de sortie : 18 mai 2018 – Edition : Ototo Manga– Prix : 11.50€

Synopsis : 

« Abyss« , un lieu intriguant et nimbé de mystère. Un trou béant, seul lieu inexploré du monde. Un endroit fascinant et dangereux.

Rico, jeune orpheline, a grandi dans une petite ville située au bord du gouffre tout en rêvant de devenir exploratrice, comme sa mère.
Un jour, alors qu’elle explore le premier niveau de l’Abyss, elle rencontre un étrange robot qui ressemble à s’y méprendre à un être humain

 

Nouvelle licence Ototo Manga, le premier tome de Made in Abyss est disponible depuis le 18 mai chez nous mais date tout de même de 2012 au Japon. Avec 6 volumes à son actif, la série est toujours en cours de parution. Elle a également connu une adaptation en anime entre juillet et septembre qui couvre les 3 premiers tomes et compte 13 épisodes. Et histoire d’être le plus complet possible, c’est Wakanim qui détient les droits d’exploitation de l’anime.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La mystérieuse cité d’Orse

L’histoire de Made in Abyss commence dans la cité d’Orse, une ville bien mystérieuse, isolée du reste du monde et construite au sommet d’un gigantesque gouffre aussi appelé l’Abysse. La raison de cette localisation ? Le gouffre regorge de reliques et de trésors datant d’une civilisation ancestrale. De quoi attirer bons nombres d’explorateurs à la recherche de gloire et de sensation forte, ces chercheurs sont appelés caverniers et formés dès leur plus jeune âge. Ce sont d’ailleurs les aventures de jeunes recrues que nous allons suivre au cours de notre périple. Ces sifflets rouges (l’équivalent de grades dans la hiérarchie des caverniers) sont de jeunes orphelins à qui la cité vient en aide en le fournissant une éducation et un abris.

Parmi ces jeunes enfants de la cité, Rico est la plus téméraire d’entre eux. Obsédée par l’Abysse elle est la fille de la plus célèbre aventurière qu’ait connu Orse, mais qui a tristement disparu au cours d’une expédition des années plus tôt. Si vous voulez mon avis … On apprendra plus tard qu’elle est bien en vie dans les profondeurs du gouffre…

 

Mister Robot

Accompagnée de son nouvel ami robotique Legu, Rico est bien décidée à retrouver sa mère au fin fond de l’abysse. Elle est persuadée que celle-ci est toujours en vie et qu’elle l’attend. Touché par sa rencontre avec la fillette, Legu va donc accompagner la jeune cavernière dans son périple. Cette excursion sera également pour lui l’occasion d’en savoir plus sur son histoire. Depuis qu’il a sauvé Rico, le petit robot est amnésique et ne sera rappelle plus de son passé. Peut-être que descendre 20000 mètres sous terre l’aidera à se rafraîchir la mémoire…. ?

Note (/5)


Moi qui n’avais pas vu l’anime, je dois dire que je suis convaincu par le style et l’histoire de cette nouvelle série. Le mélange chibi des personnages et fantastiques de l’univers et du bestiaire fonctionne très bien. A mi-chemin entre 20000 lieues sous les mers et le tour du monde en 80 jours. Made in abyss fonctionne à la perfection et s’avère être beaucoup plus adulte que son style graphique ne le laisse paraître en apparence.

Et puis ça fait plaisir de voir une licence Ototo Manga ou les pages ne sont pas envahies de petites culottes 🙂

Le tome 2 s’annonce passionnant avec les premiers pas de Rico et Legu dans les premiers niveaux abyssales du gouffre. Les deux jeunes amis vont-ils survivre à la malédiction de l’abysse ? Comment va réagir l’orphelinat quand il se rendra compte de la disparition de 2 de ses pensionnaires ?

 

Partager l'article :