AVIS MANGA : Mission Yozakura Family – TOME 1

Date de sortie : Mars 2021 – Edition : Kana  – Prix : 6,90€

Une fratrie d’espions dotés de skill complètement fou … Non ce n’est pas le pitch de Umbrella Academy mais bien celui de cette nouveauté Kana : Mission Yozakura Family. Premier point déjà … le press kit … Après celui de Kaze pour Mashle, 2021 s’annonce décidemment grandiose de ce côté-là avec carrément un coffre-fort en guise de fourreau pour ce premier tome ! Une idée originale qui parait tout de suite plus claire une fois qu’on s’est plongé dans l’histoire.

Comme je vous l’ai dit, la famille Yozakura est un peu spécial car toute cette petite fratrie est composé d’espions … enfin … presque tous, Matsumi Yozakura, une des filles de cette lignée n’est dotée d’aucune pouvoir ou compétence. Ainsi, quand son grand frère ultra protecteur se rend compte que sa frangine et un de ses camarades de classe sont un peu trop proches … pète littéralement un câble et se jure de tuer ce pauvre lycéen. Taiyô Asano devient alors la cible à abattre de Kyoichiro, qui, en plus d’être un peu trop vigilent quant aux relations de sa sœur, n’est autre que l’un des meilleurs espions du moment.

Lire le chapitre 1

Avec ses 7 tomes déjà parus au Japon, cette série de Gondaira Hitsuji a tout pour séduire le public. L’action y est omniprésente et ce dès le début de l’histoire. Si on a un peu de mal à comprendre la raison pour laquelle Taiyô risque autant sa vie en fréquentant Mistumi, l’auteur éclaircit vite nos questions et parvient à créer ainsi un lore très intéressant qui donne envie d’être encore plus creusé à l’avenir. Le personnage de Taiyô est de son côté très attachant de part sa timidité sans pareil. Ultra réservé suite à un drame familial, le voir se livrer ainsi et évoluer est satisfaisant au possible. Outre cet aspect espionnage omniprésent, la série intègre aussi une bonne dose d’humour et un ton décalé qui fonctionnent. Enfin, si je devais mettre insister sur un point ce serait la qualité du dessin de l’auteur et sa facilité à faire transparaitre l’action et le mouvement dans ses cases. Certains passages sont vraiment impressionnant et donne une impression cinématographique tant l’action à l’air d’être palpable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous l’aurez compris, ce premier tome m’a convaincu et je suis impatient de lire la suite de la série pour voir comment va évoluer notre héros timide et surtout si l’auteur va réussir le challenge de se renouveler et ne pas trop tourner autour des mêmes histoires.

Partager l'article :