AVIS MANGA : TOKYO REVENGERS – TOME 15

Malgré des difficultés au niveau des stocks pour les réimpressions, Tokyo Revengers continue son petit bonhomme de chemin et ses masterclass. Ce tome 15 ne déroge pas à la règle puisqu’il est encore une fois quasiment parfait et se permet même le luxe de nous en apprendre encore un peu plus sur les origines du Toman.

Tokyo Revengers – Tome 15
Ce tome est sous le signe de la tension. Aussi bien dans le passé que le présent avec dans les deux cas des rencontres que Takemichi aurait préféré évité. Tout d’abord avec ce fameux gang de Yokohoma et cette génération 87 qui vient leur mettre la misère, puis dans la présent, où pensant trouver des réponses, notre jeune voyageur temporel rencontrera finalement des anciennes connaissances dont il n’attendait pas la visite…

Le gros point fort de ce tome réside également dans sa capacité à distiller au fil des pages des informations que nous ignorions encore sur les origines du Toman, des Black Dragons ou des autres gangs nippons. Cela permet ainsi de relier les différents personnages, ou moments de l’histoire entre eux et d’y voir plus clair … la lumière n’est malheureusement pas encore totalement allumée, que ce soit pour notre héros ou le lecteur car l’intrigue reste encore bien mystérieuse et on se demande toujours comment la pauvre Hina va réussir à être sauver un jour.

Malgré tout, je ne ressens aucune lassitude ou répétition dans les arcs de cette série qui reste un vrai coup de cœur pour moi. Ken Wakui parvient toujours aussi bien à manier sa barque, et sa maitrise du suspense est vraiment à saluer. Que ce soit passé ou présent, la situation semble pire qu’au début et il semble même que Takemichi ne soit pas le seul capable de voyager dans le temps

Partager l'article :