AVIS MANGA : DRAGON BALL SUPER – TOME 15

Un nouvel arc DBS se termine avec ce quinzième tome. Après les arcs Battle of Gods, Résurrection de F ou encore celui du tournoi pour la survie de l’Univers, l’arc Moro touche à sa fin, en tant, et ce n’est que mon avis, que meilleur arc DBS après celui de Black Goku. Pourquoi ? Parce que sans être exceptionnel il est rempli de nostalgie et de pas mal de clins d’œil à Dragon Ball Z.

D’ailleurs, petit aparté si vous suivez un peu l’actu des prochains chapitres, mais on sent que c’est vers quoi veut et va se tourner Toyotaro avec la canonisation de Bardock dans les prochains chapitres à venir.

Dragon Ball Super a imité cette tactique de Slug pour continuer l'histoire de Moro | Dragon Ball Z - Nouvelles Du Monde

L’arc Moro se termine donc avec évidemment un final shot par Goku, accompagné de la puissance des autres guerriers de la team Z (enfin S maintenant), une sorte de Genkidama Ultra Instinct qui fait son petit effet malgré le côté un peu facile de cette fin. On va dire que c’est un clin d’œil … Bon, sinon mise à part cette conclusion, j’ai beaucoup apprécié cet arc, avec pas mal de rebondissements, un ennemi charismatique (beaucoup plus que Jiren et son passé écrit en 30 secondes), et surtout un Goku un peu moins naïf et stupide. Je dirais presque que cet arc m’a réconcilié avec DBS, qui était pour le moment une parodie de DBZ avec des personnages toujours plus caricaturés.

Dragon Ball Super – Tome 15
Cette fois, Toyotaro a su exploiter le background de l’œuvre et parvient même à se rattacher à l’histoire de DBZ avec l’arrivée de Uub et son rôle déterminant dans la fin de ce combat. Ce tome 15 est aussi l’occasion d’introduire le prochain arc Granola, avec la encore une filiation directe avec l’histoire et la mythologie de la série puisque c’est au tour des Oozarus de faire leur grand retour. Parallèlement à ce nouvel ennemi (?) , l’histoire autour de Seven-Three n’est pas terminé et peut être intéressante pour la suite.

Alors oui Toyotaro ne révolutionne pas Dragon Ball, mais avec cet arc Moro il est revenu aux bases et surtout à ce qui a poussé la Toei à le choisir lui, à savoir « faire du Toriyama et du DBZ ». Il est donc beaucoup plus à l’aise ici avec des persos très proches en termes de charadesign, aptitudes et autres compétences. J’aime aussi le fait qu’on se rapproche du tome final de DBZ avec l’arrivée de Uub et j’espère qu’on verra enfin grandir Goten et Trunks.

Partager l'article :