LA PLUS GRANDE EXPOSITION MANGA – BRITISH MUSEUM

Si vous me suivez sur Twitter, vous devez certainement savoir que je suis allé à Londres il y a quelques jours.

Première fois pour moi et timing parfait puisque du 23 mai au 26 août le British Museum accueille la plus grande exposition manga hors du Japon n’ayant jamais existé. Difficile pour moi de résister à l’idée d’y faire un saut pendant mon week-end.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme l’a très bien dit Hartwig Fisher, directeur du musée, lors de l’inauguration : « Le manga est la forme narrative la plus populaire aujourd’hui ». Un bel hommage, et surtout un beau revers de main, pour celles et ceux qui pensent encore aujourd’hui que les mangas sont réservés aux enfants.

Avant de vous régaler de photos prises sur place (pas toutes autorisées au passage), cette exposition ne se contente pas de proposer des reproductions de mangas célèbres mais apportent une vraie leçon d’histoire sur cet art ancestral. Retracez l’histoire du manga depuis les balbutiements de la calligraphie jusqu’aux chef-d’œuvres d’animation des studios Ghibli. Un saut dans le temps qui montre en détail l’évolution des styles mais aussi le côté ludique et social du manga.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’exposition se trouve au Rez de chaussé du musée et le ticket d’entrée coûte environ 20£. Un peu cher mais quand vous aurez vu ce qu’il se trouve à l’intérieur de l’expo vous n’y penserez même plus.

Tezuka, Toriyama, Otomo, Inoue, Oda … la liste est longue et je pourrais continuer des heures. Tous les grands mangakas qui ont bercé notre enfance et continuent de nous faire voyager sont présents. Véritable coup de force de l’expo, et qui m’a littéralement laissé sur le cul, le nombre impressionnant de dessins originaux présents et exposés. Je ne vous raconte pas mon émotion à la vue de gengas de Toriyama sensei ou de Tetsuya Chiba … voir la pose finale de Joe Yabuki, devant moi… un moment, un monument dirais-je même, de l’histoire du manga sous mes yeux. Le tout à quelques mètres de la pierre de Rosette. Autre pièce historique que vous pourrez observer, gratuitement, au British Museum.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Que dire de plus à part que si un Eurostar passe près de chez vous, et que vous êtes fan de mangas il faut absolument vous rendre sur place et voir ça de vos propres yeux.

J’ai vraiment passé 1h30 incroyable à me balader dans cette salle. À admirer, étudier, dévorer les illustrations originales que j’avais devant moi. Retrouver ces moments cultes, en me disant que le mangaka a lui même dessiné ce que j’avais sous les yeux … je n’arrive toujours pas à m’en remettre et je pense que je ne vivrais ça qu’une fois dans ma vie.

Outre les gengas originaux dont je vous parlais, vous pourrez également trouver des croquis préparatoires qui montrent comment les mangakas organisent leurs pages avant de se lancer dans la version finale. Il vous sera également possible de lire une bonne centaine de mangas sur place si vous souhaitez découvrir de nouvelles licences qui vous sont inconnus. Enfin, ne loupez pas le photobooth pour immortaliser votre visite et vous voir représenter en version manga.

Je suis vraiment ravi d’avoir vu cette exposition et je ne peux que vous recommander d’y aller. Sur ce, je vous laisse en compagnie de quelques photos prises sur place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager l'article :