AVIS MANGA : FIRE PUNCH – TOME 8

Date de sortie : 28 novembre 2018 – Edition : Kaze – Prix : 7.99€

Le tome 8 de Fire Punch est entre mes mains…

Ultime tome d’une série toute particulière pour moi, puisque c’est avec le tome 1 de cette licence que mon partenariat avait commencé avec Kaze <3

Alternant le bon et le moins bon, il était, je pense, temps que la série s’achève. Si les débuts avaient été tout simplement énormes, les aventures de Agni et ses compères ont connu un bon petit coup de mou et ce malgré quelques bonnes idées trop peu exploitées à mon goût. A certains moment de l’histoire, et vu le déroulement, il y avait clairement de meilleurs choix scénaristiques à prendre. D’ailleurs en lisant certaines pages je me suis souvent arrêté en me disant « Mais … Pourquoi on creuse pas un peu plus ces persos, ou ce lieu … » J’ai vraiment eu l’impression que soit Tatsuki Fujimoto allait à la facilité, soit ses consignes étaient claires et il ne devait pas s’éterniser. Un peu comme certains films où l’histoire générale est top, mais beaucoup de zones d’ombres perdurent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malgré ces quelques passages en deçà, l’histoire méritait quand même une conclusion à la hauteur de ses débuts. Et j’avoue avoir attendu avec hâte les dernières pages de l’histoire.

Sans vous spoiler de trop, ce que je peux dire sur ce tome, c’est qu’il conclut de la meilleure des façon la série, en reprenant les différents éléments qui font son intérêt et son succès.

Un savant mélange de fight, de mystique et une bonne grosse dose de WTF… Dès les premières pages, on retrouve un Agni bien vénère qui veut en découdre et en finir avec ses vieux démons. Combats dynamiques, chorégraphies au top, One Fire Punch Man est au summum de sa forme et j’admets avoir retrouvé les premiers frissons que j’avais eu en lisant le tome 1 de la série.

Sorte de bilan de Fire Punch, ce tome 8 nous remontre une bonne partie des personnages que nous avons suivi tout au long de l’aventure… Certains connaitront malheureusement une fin peu heureuse et sans enfants … En parlant de la fin … elle … comment dire … clôture plutôt bien la série ? En tout cas ce qui est sûr c’est qu’elle ne vous laissera pas de marbre. Soit vous allez adorer ce côté complétement lunaire, soit vous allez trouver ça totalement pourri. Mais vu que vous avez déjà lu les 7 premiers tomes, et que vous continuez avec le tome 8 … Je pense que vous appréciez cet aspect de la licence.

Partager l'article :