AVIS MANGA : FIRE FORCE – TOME 3

Date de sortie : 08 septembre 2017 – Edition : Kana – Prix de lancement : 6.85€

Synopsis : L’humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine. Des brigades spéciales Fire Force ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène !
Le jeune Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, rêve de devenir un héros. Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des Torches humaines !!

C’est au prise avec la brigade numéro 5 que nous avions quitté Shinra et sa bande. Venu libérer Iris, notre jeune pompier volontaire se retrouve face à la princesse Hibana. Un combat qui s’annonce épique entre celui qui désire être le héros de tout un peuple et la plantureuse capitaine de la brigade à la solde de Haijima Industries. Le combat débute effectivement très bien avec des attaques originales de chaque côté. Notamment celles d’Hibana qui sont très visuelles et poétiques. Malheureusement j’ai trouvé ce combat expédié trop rapidement. Alors qu’Hibana dominait de la tête et de la poitrine le combat, Shinra parvient à lancer une attaque … ce qui suffira à mettre KO Hibana et la faire se rallier aux troupes de la 8ème brigade … Je m’attendais à quelque chose de plus profond qu’un simple KO pour permettre à la princesse de prendre conscience du juste combat que mène sa sœur, Iris #révélation. Premier couac que je ressens vis-à-vis de Fire Force qui m’avait jusque là convaincu de bout en bout.

Maintenant que la cinquième et la huitième brigade sont de mèches, Shinra et les autres vont pouvoir piocher dans les recherches d’Haijama Industries et en apprendre davantage sur ces mystérieuses combustions spontanées…

Enquêtes et convention de stage …

Main dans la main, les deux brigades vont donc collaborer et enquêter sur le mal qui touche le pays. Ils en déduisent rapidement un premier constat accablant : la totalité des combustions instantanées ont eu lieu dans la zone d’activité de la brigade numéro 1 … De quoi motiver Arthur et Shinra pour intégrer la brigade pendant quelques jours en profitant du système des stages d’observations …

Tels Les experts Miami, la huitième brigade va-t-elle voir juste et trouver le coupable ? Vont-ils faire fausse route et se fourvoyer en accusant un pauvre innocent ? Quid de l’œuf ou la poule est arrivé en premier ?

Je vous laisse découvrir « presque » toutes les réponses par vous-même et ne peux vous conseiller de vous procurer ce troisième tome de Fire Force si les deux premiers vous ont plu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Copyright : © Atsushi Ohkubo / Kodansha Ltd.

Au rapport (de stage) Mr Okubo !

Attention à ne pas se reposer sur ses lauriers et de continuer son investissement tel qu’il était au début… C’est par cette « appréciation » que j’ai envie de résumer ce tome. Les deux premiers m’avaient emballé mais je dois avouer que le déroulement du combat entre Shinra et Hibana m’a laissé sur ma fin. J’ai eu un peu peur de retrouver un tome bouclé dans la hâte et « bâcler » comme le font certains mangakas à cause du rythme imposé par les magazines hebdomadaires (Weekly Shōnen Magazine, Weekly Shōnen Jump…). Heureusement pour nous, Atsushi Okubo se reprend très vite et relance l’intrigue autour du mystère des combustions instantanées en infiltrant des membres de la huitième brigade dans la première. L’idée est très bonne et la rencontre entre les stagiaires et leurs « maitres de stage » si je puis dire vaut le détour. Si combat il y a, il risque d’être beaucoup plus corsé que celui face à Hibana.

 

Note /5 : 

 

Retrouvez mon avis sur les Tome 1 & Tome 2 sur le blog.

Partager l'article :