AVIS MANGA : POUR LE PIRE – TOME 1

Date de sortie : Mars 2021 – Edition : Glénat – Prix : 7,60€

Comme le dit le dicton, il ne faut pas juger un livre à sa couverture… Je trouve que ce dernier sied tout particulièrement à l’œuvre dont nous allons parler aujourd’hui. Pour le pire, est un manga sur lequel je n’aurais a priori pas jeter mon dévolu au vu de sa couverture. Avec son style shojo, j’avoue que voir ces deux jeunes mariés n’est pas forcément mon style de lecture favori. Malgré tout, en lisant la description et en remarquant que les pétales se mélangent aux gouttes de sang sur cette cover nous font comprendre assez rapidement que nous faisons fausse route et jugeons mal l’œuvre de Taro Nogizaka.

Le manga suit le quotidien d’Arata Natsume, un beau gosse séducteur qui est employé au service d’aide sociale. En charge des dossiers compliqués des enfants maltraités, son caractère impulsif fait de lui un personnage haut en couleur et attachant. Enfin, même si son travail l’oblige à ne pas s’attacher, difficile de rester distant vis-à-vis des situations dont il peut être témoin. C’est d’ailleurs une ancienne affaire qui resurgit un beau jour. Takuto un jeune garçon qu’il a suivi par le passé a secrètement entretenu une relation épistolaire avec la meurtrière de son père. Se faisant passer pour un « fan » il ne peut décemment pas la rencontrer en personne et souhaite envoyer Arata à sa place.

Touché par cette histoire, Arata accepte et décide de rencontrer Bozo Shinagawa qui va se révéler très différente de ce qu’il a entendu d’elle !

Pour le pire – Tome 01
Pour le pire parvient à manier thriller, suspens et émotion. Alors que je partais avec un certain a priori, j’ai finalement été convaincu. Que ce soit d’un côté par le personnage d’Arata et son air de faux Nicky Larson, et de l’autre Bozo (vous comprendrez le lien avec Bozo le clown assez vite) dont le caractère intriguant et envoutant regorge de mystères. La romance qui naît entre les deux protagonistes et la suite des évènements s’annonce palpitante pour Arata qui va devoir être très attentif à ses faits et gestes.

Partager l'article :