CYBERPUNK 2077 : GOTY OU GROS FAIL ?

Après une bonne vingtaine d’heures sur Cyberpunk 2077, et même si je n’ai pas terminé le jeu je pense être à même de juger de la qualité de ce dernier. Alors avant d’en dire plus, sachez que je joue sur PS5 et ne suis donc pas exposé à la majorité des … petits soucis visuels que vous pouvez observer ci et là sur internet. Au moment où j’écris ces lignes, Sony vient d’ailleurs tout juste d’annoncer le retrait du jeu sur le store, et si je crois bien que c’est une première mondiale, cela montre bien l’état dans lequel ce jeu est jouable sur old gen…

Concernant ce point, et il est important d’en parler car c’est un sujet majeur dans cette industrie qu’est le jeu video. J’espère que la sortie de Cyberpunk 2077 fera office de jurisprudence et qu’à l’avenir les développeurs ne proposeront plus de jeux comprenant autant de bugs ou de différences avec les promesses faites lors de l’annonce. Les récentes sorties de AC Valhalla ou XIII montrent bien que le titre de CD Projekt n’est pas un cas isolé et que le mal est bien plus profond. Enfin, pour en finir sur cette partie, je trouve l’attitude de CDP vraiment douteuse sur le sujet, entre les déclarations du président nous disant que le jeu « tourne étonnamment bien sur ancienne gen » ou la volonté d’imposer à la presse spécialisée ayant reçu le jeu une semaine avant sa sortie de ne jouer que sur des PC ultra, on est à la limite de la tentative d’escroquerie et ce retour de bâton n’est qu’un juste retour des choses pour ceux qui se sentaient surement intouchables. N’est pas Keanu Reeves qui veut.

Une fois ce sujet abordé, quid de la qualité du jeu sur next gen (je le rappelle). Visuellement tout d’abord, la ville de Night City est vraiment impressionnante et rappelle inexorablement ce qu’il est déjà possible de voir dans Total Recall, Ghost in the shell, le 5ème élément, Akira, Blade Runner et autres films, jeux parlant d’un futur ultra « moderne », digital et connecté. Avec ses 6 quartiers au style très différents, la ville est clairement un, si ce n’est l’élément central du jeu. Il est très agréable de s’y balader et les rues, embranchements … sont tellement entrecroisés que personnellement j’ai encore beaucoup de mal à m’y repérer. A titre de comparaison, les maps de RDR2 et GTAV font respectivement 75 et 130 Km² quand celle de Cyberpunk 20777 annonce de son côté 225km² de terrain de jeu. Une surface … plutôt raisonnable qui se démarque d’autant plus par sa verticalité beaucoup plus importante que dans les titres de Rockstar par exemple.
Malgré le caractère très marqué de cette map, j’ai trouvé cette dernière assez vide dans le sens où la densité de population n’est pas si impressionnante que cela, ou en tout cas est loin d’être du niveau de ce qui était teasé il y a quelques E3… Et, même si on peut interagir avec tous les PNJ, les échanges se limitent souvent à un « Qu’est-ce que tu veux » ou « Dégage ». C’est cool de pouvoir parler à tout le monde, mais si c’est pour avoir des échanges aussi limités, autant …. Limiter justement les dialogues avec les PNJ pertinents.

Je profite de cette transition pour aborder le sujet des dialogues et de l’histoire principale. La quantité de lignes, de possibilités est tout d’abord impressionnante, la moindre mission peut vraiment prendre une tournure et une durée très différente en fonction de vos choix. C’est un élément très positif dans le sens où ceux qui voudront en savoir davantage et tout connaître de l’histoire pourront s’attarder sur le moindre sujet, quant aux autres il est possible de « rusher » l’histoire en ne sélectionnant que la première possibilité. De ce que j’ai pu constater cependant, il n’y a que peu d’impact en terme de variations de l’histoire en fonction de vos choix. Enfin, concernant mon ressenti vis-à-vis de cela. Si au début je prenais la peine de maximiser les dialogues, au fil des heures, j’avoue être allé au plus vite car je trouve qu’ils manquent un peu de rythme et que les échanges font « faux ».

Autre sujet qui peut faire débat pour moi, la UI, User Interface, clairement là c’est le gros point noir de mon côté et j’ai l’impression (et ne suis pas le seul en ayant parlé de ça avec des amis) que le jeu a été pensé pour PC mais que très peu de test ont été fait sur TV… Je m’explique, moi qui joue sur mon canapé (comme 99% des joueurs consoles je suppose) je suis à 3/4m de ma TV qui fait tout de même 110cm de diag en attendant la future OLED. Et, je dois avouer, cela vient peut être de mon âge avancé hein mais quand même, j’ai eu du mal à lire certaines informations, comprendre sur quelles touches appuyer … quand on sait qu’il s’agit là d’un titre avec une grosse part de RPG et donc de temps passé dans les menus. Je pense qu’un effort supplémentaire aurait pu être fait. Sachant que, je pense que le problème est accentué par le choix de la DA et de ses couleurs « fluo » verts, bleus, rouges qui doivent mettre en PLS nos amis souffrant de daltonisme.

Mis à part ces différents points noirs qu’il me semblait important de vous rapporter et que j’ai assez peu vu sur la toile, le jeu est dans son ensemble très plaisant à jouer et même s’il est difficile d’y voir du positif avec tout le bashing actuel, si vous êtes joueurs new gen ou PC (bien équipé) alors vous pourrez profiter pleinement du jeu. Même si cela ne vous dispensera pas de bugs toujours bien présents. Si j’en ai rencontré, un peu trop, rien ne m’a bloqué comme dans AC Valhalla par exemple ou certains bugs empêchaient de terminer une mission de la quête principale. Ici, juste des parties du corps qui manquent, des collisions cheloues, des objets remplacés par d’autres par inadvertance … rien qui ne m’a bloqué donc mais tout de même des éléments qui peuvent vous faire sortir de l’immersion.

Si vous voulez mon avis, en toute transparence, je pense qu’il est sage d’attendre les patchs correctifs avant de se lancer dans l’aventure Cyberpunk. On sait que CDP est capable de nous faire un gros jeu …. 3 ans après sa sortie officielle. The Witcher 3 en est la preuve. Ils se sont vu trop beaux, et ont été remis à leur place comme ils le méritaient, maintenant, et malheureusement pour les devs car ils vont devoir encore cruncher, ils savent qu’ils vont être attendus au tournant et qu’il va falloir proposer des patchs de qualité. Donc wait & see.

 

Partager l'article :