PANINI DE RETOUR AVEC SES CAPS DRAGON BALL SUPER

LES CAPS SONT DE RETOUR ! Oui, oui … vous avez bien lu … S’il y a bien une chose que je n’aurais jamais imaginé revenir sur le devant de la scène c’est bien les caps (ou pogs) … si, peut-être les Jojo’s (et je ne parle pas de l’anime).
Non pas que ça me dérange car j’étais un gros fan de ces petites capsules en carton étant jeune, et j’ai d’ailleurs encore toute ma collection de l’époque chez ma mère, mais j’avoue que voir revenir les deux licences Caps et Pogs de mon enfance en même temps est assez émouvant pour moi.

Alors oui, comme vous avez pu le lire juste au-dessus 2 marques trustaient déjà à mon époque le marché, et il en est toujours de même avec ce comeback : Caps et Pogs. A ne pas confondre donc, car à l’instar de FIFA ou PES il s’agit bien des deux mastodontes dans le marché de la capsule cartonnée à la forme sphérique. 2 produits ayant donc chacun leur propre licence, et les Caps, dont nous allons parler aujourd’hui étant la licence détenue par Panini et contenant donc bon nombre de marques comme de nombreux Disney, des séries mangas ou anime mais aussi la Ligue 1… A mon époque, toutes ces licences étaient présentes, et si Panini initie son retour cette année, ce n’est pas avec n’importe laquelle puisque c’est bien évidemment Dragon Ball Super, the goat among the goat, qui a été choisi.

Alors que dire de cette collection Caps DBS et de ce retour dans les cours de récré. Cette série comporte 78 Caps et 13 Slammers, comme vos stickers Panini ils seront disponibles dans tous vos marchands de journaux, supermarchés … par boosters contenant chacun 6 Caps, 1 sticker et 1 slammer … Oui vous avez bien lu le slammer et le sticker sont indépendants et pouvez donc à votre goût coller le sticker sur le slammer que vous voulez. Je ne saurais vous dire l’exhaustivité des couleurs de slammers, mais en 5 paquets, j’ai eu 3 rouges, 1 orange et 1 vert. Je crois avoir vu passé également un jaune, et il me semblerait logique qu’il y ait un bleu.
Par rapport à cela, la possibilité de choisir quelle couleur associé au sticker est une bonne idée, par contre, et c’est le gros point négatif pour moi, nous sommes loin des slammers de ma jeunesse où le personnage était directement gravé dans ce dernier. Cette gravure, est encore aujourd’hui une chose que j’apprécie sur les anciennes éditions et qui donne un aspect très qualitatif à cette dernière.
Quand aux caps en eux même, je trouve cela sympathique qu’au verso Panini ait décidé de reprendre le même design qu’à l’époque, qui appuie ainsi le côté nostalgie. La nouvelle collection est un peu plus petite que l’ancienne, de 1 mm de diamètre, donc vraiment négligeable et la composition semble identique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En tout cas, je n’ai pas noté de différences en terme de solidité ou de résistance. Les impressions sont très propres et les choix des visuels plutôt sympas. Petit reproche peut être, j’aurai aimé voir un peu plus de scènes d’action et moins de portraits, notamment sur les slammers.
Enfin, avec ce retour, un album de rangement est aussi disponible vous permettant ainsi de stocker vos Caps de façon bien ordonné. Beaucoup plus pratique que la banane McDo que j’avais à l’époque, cet album reprend le même format que celui de la collection de cartes à collectionner d’il y a 2 ans et dont je voulais parlais ici.


Je ne sais pas si le retour des Caps sera populaire dans les cours de récré, en tout cas, je suis personnellement ravi de les voir de retour et vais certainement continuer à en acheter pour compléter la collection. C’est un format que j’aime beaucoup, et qui me rappelle de très bons souvenirs de l’école primaire.

Partager l'article :