Street Fighter 30th Anniversary : Un retour aux sources

Toujours présent quand il s’agit de faire des reboots ou des versions remastered de ses jeux iconiques, Capcom est de retour cette année avec une, si ce n’est la licence phare : Street Fighter !

Cela fait désormais 30 ans tout pile que Ryu, Ken et autre Blanka usent nos pads et nos doigts. A l’époque où la lutte entre géants du JV se résumait à un duel Sega Nintendo je faisais partie de la #TeamN, et c’est donc sur SNES que j’ai pour la première fois joué à cette licence mythique, avec Street Fighter II évidemment… Quelle émotion de retrouver ce jeu 30 ans plus tard dans une version compilant 12 épisodes sortis entre 1987 et 1999. Avec cette compilation, l’éditeur japonais vise juste dans le cœur des fans pour qui les meilleurs opus restent Super Street Fighter II Turbo et Street Fighter III : 3rd Strike. Titres à rallonge, pixels et shoryuken sont de rigueur alors enfilez votre kimono et en route pour la review.

 

Vieux pots = meilleures soupes ?

Street Fighter 30th Anniversary Collection c’est quoi ?

Alors déjà c’est une edition collector ultra limitée, réalisée par les français de Pix’n Love tout simplement magnifique et dont je vous parlais ici. A l’heure où j’écris ces quelques lignes il reste encore quelques versions disponibles sur Xbox One.

Lancer ce jeu, c’est faire un bond de 20 ans en arrière, remettre un pied dans l’univers pixelisé du Street Fighter d’avant 2000.

Cette compilation regroupe 12 jeux de la licence, avec pas moins de 5 déclinaisons pour le seul Street Fighter II : Street Fighter II, Street Fighter II: Champion Edition, Street Fighter II: Hyper Fighting , Super Street Fighter II et Super Street Fighter II: Turbo.

Les autres version jouables étant les suivantes : Street Fighter , Street Fighter Alpha, Street Fighter Alpha 2, Street Fighter Alpha 3, Street Fighter III, Street Fighter: 2nd Impact, Street Fighter III: 3rd Strike.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si l’essence du jeu reste le versus en local, 4 de ces 12 jeux intègrent des fonctionnalités en ligne et vous permettront de défier vos amis du monde entier. Petit bemol concernant cette restriction. Il est dommage de ne pas permettre à chacun de jouer la version qu’il le souhaite en ligne et de restreindre cette possibilité à 4 jeux. Ceci dit, je pense que la logique des développeurs est de vouloir éviter la dispersion des joueurs. 12 jeux, cela signifie 12 serveurs différents et donc un risque accrue de diviser par 12 le nombre de joueurs sur chaque serveur. En proposant les seuls Street Fighter II: Hyper Fighting, Super Street Fighter II: Turbo, Street Fighter Alpha 3, Street Fighter III: 3rd Strike jouables en ligne Capcom couvre tout de même les titres phares et, je pense, ceux qui auraient été les plus joués.

D’aucuns diront que toutes ces versions sont similaires, mais ne dites surtout pas ça face à un fan du genre. Excepté l’original qui est plutôt basique, chacune des itérations a su amener une nouveauté et une exigence de gameplay par rapport à la précédente.

Ainsi la version Turbo de SFII a ajouté la jauge de Super, qui vous permet de donner des coups plus puissants, les versions Alpha quant à elles ajoutent une notion de contre Alpha et des supers combos entre autres nouveautés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour vers le futur … mais en mieux

Alors oui ce jeu s’adresse particulièrement aux (vieux) fans de la saga. Si vous avez découvert la série avec Street IV ou V vous risquez d’avoir un choc émotionnel en repassant sur ces versions old school. Ceci-dit pour devoir de mémoire il peut être sympa d’y faire un tour. Pour les joueurs avides d’histoire, un musée Street Fighter est présent dans la compilation et vous permettra d’en apprendre plus sur le développement de chaque titre : anecdotes, dessins d’origine, animations, musiques … Le petit plus qui fait la différence.

La réalisation du titre est aux petits oignons. Gros coup de cœur pour les menus qui sont très bien organisés, et simples d’utilisation. Pour un jeu japonais c’est à signaler. La rapidité pour passer d’un jeu à l’autre est aussi un des points forts du titre. En un clic et en quasi instantanée vous pourrez quitter votre session pour retourner au menu principal et choisir un autre épisode.

Autre fonctionnalité bien pratique en 2018 la possibilité de sauvegardé le mode arcade pour ne pas avoir à recommencer de zéro votre progression.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Note (/5)

A un moment de l’histoire où Dragon Ball Fighter Z est en train d’enterrer la concurrence des jeux de versus fighting, la sortie de cette compilation sonne paradoxalement comme un vent de fraicheur. Quiconque jouait à la console ou en salle d’arcade à cette époque est forcément passé sur une version de Street Fighter. D’ailleurs pour la petite histoire, lors de mon voyage au Japon il y a 2 ans, j’ai été fort surpris de voir que les bornes les plus utilisées en salle d’arcade étaient belle et bien celles faisant tourner des version de Street II. Comme dirait Orelsan, « Vous connaissez les bases ! ».

Street Fighter 30th Anniversary Collection est une excellente surprise et donne un coup de jeune à cette dizaine de titres historiques. La possibilité de jouer en 4:3 comme à l’époque, ou en 16:9 ; avec ou sans cadre ; en version pixélisée ou lissée … permet de personnaliser la façon de jouer et d’adapter le rendu par rapport à l’expérience que l’on veut (re)vivre, et le public concerné.

Partager l'article :