AVIS MANGA : KAIJU NO8 – TOME 2

Après un premier tome qui avait convaincu tout le monde, et avait laissé nos héros dans une situation … difficile. Kaiju N°8 revient enfin dans un second tome qui fait encore une fois la part belle à l’action.

Sauvée par Kafka, Kikoru Shinomiya, la surdouée de cette promo, apprenait donc à la fin du tome précédent le secret de notre plus tout jeune protagoniste. S’ils sont désormais 2 à connaitre son identité, ou plutôt son pouvoir latent, Kafka n’en reste pas moins exposé et sait très bien qu’à la moindre erreur il risque de devenir le sujet d’expérience et ainsi devenir un rat de laboratoire.  Malgré sa bonne volonté, et sa relative incompétence sous sa forme humaine, notre héros va devoir bosser dur s’il veut se maintenir dans son bataillon, qu’il a rallié de justesse, et se rapprocher de Mina Ashiro.

La vérité de Kafka dévoilée) Kaiju N°8 Chapitre 33 Spoilers & Date de  sortie - AnimeHighligh

Ce second tome se focalise d’ailleurs en grande partie sur cette formation pour intégrer les Forces de Défense. Alors que les différentes nouvelles recrues s’améliorent de jour en jour, Kafka, lui, stagne et ne parvient pas à exploiter le plein potentiel de sa combinaison et des armes qui lui sont offertes. Néanmoins, son expérience et notamment en tant que nettoyeur, vont l’aider à se faire remarquer (sans se transformer cette fois), et ainsi peut être justifier sa présence ici pour autre chose que son humour …

2021) Les 10 membres les plus forts des forces de défense de Kaiju classées  n°8. - AnimeHighligh

Si la formule reste classique et dans la lignée du premier tome, ce second volume reste très efficace et conserve cet aspect cinématographique que recherche l’auteur. Les doubles pages, scènes de combat … donnent l’impression de voir un film et j’espère que l’adaptation anime qui verra surement le jour en 2023 sera à la hauteur et saura bénéficier de tout ce travail de l’auteur.

Sans forcément beaucoup avancé dans l’intrigue, ce deuxième de Kaiju n°8 nous permet d’en apprendre plus, et de découvrir le reste de l’escouade de jeunes surdoués qui accompagnent Kafka, Kikoru et Reno, certaines rivalités rappelleront même par moment My Hero Academia. De plus, si le côté SF prend le dessus, l’humour n’est pas en reste, même du côté des ennemis monstres. Plutôt sympa de voir des réactions assez humaines du coup chez les méchants Kaijus. Bien entendu, Kaiju n°8 est le cadeau de noël idéal, et si vous souhaitez faire plaisir à moindre cout, un petit paquet avec les deux premiers tomes devraient en ravir plus d’un dans votre entourage.

Partager l'article :