AVIS MANGA : IVRE DU JAPON

Date de sortie : Mai 2021 – Edition : Kana– Prix : 15€

Ivre du Japon - Manga série - Manga news

Après A nos amours il y a quelques années JP Nishi revient sur le devant de la scène avec Ivre du Japon. Toujours consacré à sa relation de couple avec Karen, le mangaka reviens cette fois davantage sur la vie de sa dulcinée, et son immigration au pays du soleil levant.

 

Ivre du Japon c’est donc une biographie de sa femme Karen qui nous permet de voir comment une française s’est décidée plus ou moins du jour au lendemain de quitter Paris pour Tokyo dans les années 90. Si le Japon est extrêmement populaire aujourd’hui ce n’était pas forcément le cas il y a maintenant plus de 20 ans. A l’époque Karen est directrice technique pour une chaine de TV française, un poste où la pression est de mise et après plusieurs mois sans vacances son patron lui demande de prendre du repos. Un peu par hasard elle décide de partir 5 semaines pour le Japon sans imaginer une seconde que ce voyage va transformer sa vision du monde et sa vie future. A l’époque ou Internet n’est qu’à ses débuts et où Jennifer Aniston et Matthew Perry étaient les icones de Windows le Japon n’était alors qu’un pays assez méconnu de nous autres français … et plutôt mal vu même.

IVRE DU JAPON – ( EXTRAIT – CHAPITRE 1 ) – JEAN-PAUL NISHI | Kana

Difficile de résumer ce tome car comme A nos amours il est en plein dans les mangas tranche de vie, JP Nishi alterne flashbacks et discussion actuelle avec sa femme ce qui donne un rythme assez plaisant à la lecture. Cela donne l’impression d’être dans leur salon en leur compagnie et d’être en train d’échanger avec eux. D’un point de vu personnel j’ai trouvé ça ultra intéressant de voir la démarche de Karen, sa vision du Japon à l’époque avec un œil neutre. Toutes ces petites choses qui nous paraissent si faciles et normales de nos jours et n’étaient qu’à leur balbutiement à l’époque. Evidemment cela m’a donné encore plus envie de retourner quelques jours au Japon mais ce tome est tellement prenant que j’ai presque eu l’impression d’être avec elle.

Ivre du Japon, le nouveau manga de JP Nishi - Vivre à Tokyo

De plus, comme vous le savez surement ma femme est chinoise et le fait que JP Nishi et Karen soient eux aussi un couple « mixte » me ramène souvent à pleins de situations que ma femme ou moi avons vécu. D’ailleurs, en parlant de ma femme, elle qui n’est pas très manga, les tomes de JP Nishi sont les rares qu’elle lit dans ma mangathèque…

Ivre du Japon - Manga - Manga news

Bien entendu, on est loin des classiques titres à succès shonen qui trustent les ventes en France, mais de mon côté c’est toujours avec plaisir que je découvre toujours un peu plus de la vie du couple Nishi. Un peu comme si je faisais partie de leur famille, j’espère qu’il y aura un second tome (surtout avec cette année COVID il y aura surement des anecdotes intéressantes) pour me replonger avec eux dans leur histoire. Alors oui ça change mais le ton, l’humour et le style de dessin très basique de JP Nishi font vraiment de ses tomes un moment que j’aime lire et que je relis encore de temps en temps.

 

Partager l'article :