TERMINATOR RESISTANCE … INUTILE

Il y a certains jeux qui sont une claque… Aussi bien sur le plan visuel que scénaristique. Des jeux qui vous marquent à vie et vous font faire un bond de 10 ans dans le futur… Terminator Resistance … est un peu l’inverse de ce sentiment…

 

Commençons tout de suite par ce qui fait tâche en 2019, notamment pour un AAA portant sur une licence mythique du cinéma (et accessoirement accompagnant la sortie d’un film) : les graphismes. Que j’ai mal à ma 4K … Après un trailer qui ne semblait pas casser des T800 mais plutôt classique, quelle déception lors de ma prise en main et des premières minutes passées sur ce Terminator Resistance. Développé par Reef Entertainment, cet énième FPS post-apo s’inspire du scénario de Futur War et devait satisfaire les fans de Schwarzy et autres belles mécaniques. Malgré tout le rendu final est assez terne, sans intérêt et difficulté. Et si certains jeux comblent ces manques de fond par la forme, Terminator Resistance donne l’amer sensation de jouer à un titre PS3 où les détails ne florissent que trop peu. Lieux mémorables méconnaissables, textures basiques et animations rigides sont monnaies courantes et ne permettent pas une immersion totale. Pire, ces défauts visuels nous empêchent même d’apprécier les clins d’œil et hommage à la série.

Les graphismes sont une chose, mais quid du gameplay et du jeu dans son ensemble ? Si l’histoire reprend le scénario de Future War, le jeu est assez court et moins de 10H seront nécessaires pour boucler l’histoire de cet opus. Vous incarnez le rôle d’un troufion qui se retrouve au milieu d’une résistance qui fait face aux fameux T800. Si le scénario et l’histoire sont assez cohérent et une plutôt bonne surprise pour les fans qui y trouveront assurément leur compte. Le gameplay qui accompagne cette histoire n’aide pas à l’apprécier à sa juste valeur. Si le monde se veut ouvert, on repère assez facilement et rapidement l’aspect couloir du jeu et la variété des décors n’est pas au rdv. Si l’action se passe principalement dans la banlieue de LA, les différentes maps se ressemblent plus ou moins toutes, et rien ne les démarque l’une de l’autre. Au final, on a l’impression de revoir encore et toujours les même bâtiments effondrés à explorer en quête de loot. D’autant plus dommage quand le jeu intègre un aspect RPG qui aurait pu être intéressant mais gâché par la lassitude lié à la monotonie des décors.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, dernière déception pour moi, la variété du bestiaire et l’intelligence de l’IA. Les robots supposés nous terroriser ne sont au final que des cibles mobiles, qui n’offriront que peu de résistance. De plus le nombre d’ennemis différents n’est pas si énorme que ça et on se retrouve donc toujours à dézinguer les mêmes araignées robotiques

 

Note (/5)

En conclusion, il est difficile de vous conseiller l’achat de ce Terminator Resistance, et vu la durée de vie et la qualité :sic: du titre, il devrait rapidement se retrouver dans les bacs à soldes ou sur le bon coin. Si vous êtes vraiment fan de l’univers et de la saga, je vous conseille d’attendre ce moment là si vous souhaitez vraiment le faire. Grosse déception car de bonnes idées sont là et l’ambiance, sonore notamment, auraient pu donner un bon jeu Terminator … peut être avec plus de budget !

 

 

Partager l'article :