AVIS MANGA : THE PROMISED NEVERLAND – TOME 18

Date de sortie : Février 2021 – Edition : Kaze Manga– Prix : 6,89€

Alors, ça me fait bizarre d’écrire ça … mais je crois que c’est la première fois que je suis déçu en lisant TPN … *insert ZizouCoupTete.gif*

Oui, oui je sais c’est choquant… même moi ça me fait mal, mais rassurez-vous, cette « déception », ma déception, ne porte que sur les premières pages et le tome reprend rapidement du poil de la bête pour nous proposer une fin haletante et épique comme Kaiu Shirai et Posuka Demizu en ont l’habitude.

Mais pourquoi cette déception alors ? Et bien, et léger spoil désolé mais je suis obligé d’en parler.

Ce que j’appréciais énormément jusqu’à maintenant c’était cette dualité entre Norman et le duo Ray/Emma quant à l’avenir des démons. L’un voulant les réduire à néant, et les autres souhaitant leur donner une seconde chance. Et, si, dès le début du tome, suite aux événements qui se sont passés dans le tome 17, la reine reprend vie et « forme » pour affronter dans un ultime combat les survivants ainsi que Sonju et Mujika qui les ont rejoint. Jusque là pas de soucis, mais où je suis décontenancé c’est la rapidité à laquelle Emma va réussir à rallier Norman à sa cause. Non pas que je doute de sa force de persuasion, elle a su nous démontrer depuis le début de ce récit qu’elle était très douée pour ça, mais j’aurais aimé voir un peu plus de résistance de la part de Norman. C’est un petit détail, qui au final ne choquera pas grand monde je pense, mais, je me tenais de vous le signaler, en toute honnêteté, car pour la première fois j’ai levé la tête en faisant « mouais ».

The Promised Neverland Volume 18 Review – But Why Tho?

 

Cependant, comme je vous le disais plus haut, ce sentiment n’est que passager car l’histoire, l’affrontement (enfin) final avec la reine est encore une fois très bien chorégraphié et l’apport des deux « gentils » démons est tranchant. Aussi bien au niveau de la lame, que de l’intrigue et du lore. Enfin, si on pensait nos amis débarrassés de leurs ennemis après cette estocade portée en plein cœur de la cité des démons, c’était sans compter sur le vice de certains de leur congénère.

Oui, j’ai été déçu, mais oui et encore une fois j’ai été happé par l’histoire et la fin de ce tome … ce pied de nez à tout ce qu’on a déjà pu lire… me donne encore plus envie de voir ce qu’il se trame pour la suite. T-2 avant la conclusion de cette série, et toujours aucune piste sur le dénouement de cette dernière. J’espère que celui-ci sera à la hauteur de nos attentes et qu’Emma, Norman et les autres, trouverons enfin la paix, que ce soit dans ce monde, où celui des humains.

Partager l'article :