AVIS MANGA : TOKYO REVENGERS – TOME 11

Date de sortie : Mars 2021 – Edition : Glénat – Prix : 6,90€

Aussitôt reçu, aussitôt dévoré aussitôt validé. Encore une fois ce tome de Tokyo Revengers est plus que validé. Tout est présent dans ce tome, amour, fratricide, trahison, courage … encore un savant mélange de la part de Ken Wakui qui réalise un quasi sans faut avec son furyo.

Tokyo Revengers – Tome 11
Comme je vous le disais juste avant, ce titre possède son lot d’éléments bouleversants. Le tome commence par un focus sur Hina et Takemichi et notamment des faits de leur jeunesse que notre héros avait omis depuis le temps … Kisaki et lui se sont déjà croisés enfants. Et si Takemichou a tout oublié de cette rencontre, ce n’est pas le cas d’Hina dont le cœur a basculé ce jour-là… J’ai trouvé ce moment très touchant et sans vous spoilez ce qui suit cette révélation m’a légèrement déçu dans le sens où j’ai trouvé ça un peu expédié. Non pas dans le sens de la justification mais plus de la façon dont la décision de Takemichi va être présenté illustré. Vu l’importance de cette dernière je m’attendais à plus de détails de la part de l’auteur. Cependant, je me trompe peut-être et cette décision est assumée et il reviendra dessus (sans aucun doute) par la suite.

Tokyo Revengers » : bastons sans avenir… | BDZoom.com

Outre notre duel amoureux, l’intrigue de cet arc sur les Black Dragons continue de se concentrer sur leur chef : Taiju. Après s’être associé à Kisaki et Hanma, Chifuyu et Take sont bien décidés à modifier le cours de l’histoire et empêcher que Hakkai ne tue son frère. La encore les rebondissements et les révélations sont présents et haletants. Le triangle fraternel entre Hakkai, Taiju et Yuzuha est bien amené et travaillé par l’auteur. Une secret de famille commence d’ailleurs à s’entrevoir … et nous est teasé pour le prochain tome… Que peut-il bien se cacher derrière ce mystère ?

T'ES PAS PRÊT POUR CE MANGA ! TOKYO REVENGERS TOME 1 & 2 - MANGA RÉACTION  #13 - Geek o World

Cœur du tome et de cet arc, l’affrontement contre Taiju tient toutes ses promesses et donne un ton vraiment grave et dramatique. Taiju est bourré de charisme et la puissance qu’il dégage se ressent même en tenant entre nos mains les pages de ce onzième tome. Quand on sait ce que signifie la composition de son prénom sa posture et son aura.
Avec ce tome, Wakui met encore une fois la barre très haute et arrive encore et toujours à nous laisser sur le fil en cette veille de noël …

Partager l'article :