LE MESSIE EST ARRIVE : SUPER DRAGON BALL HEROES WORLD MISSION

Il y a des jeux qui paraissent comme des arlésiennes … Half Life 3, Beyond Good and Evil … Et bien sachez qu’il en est de même pour Dragon Ball Heroes… Voilà bientôt prêt de 5 ans que j’ai découvert ce jeu et que j’ai envie d’y jouer de chez moi… J’ai même regardé combien coûtait l’achat et l’import d’une borne depuis le Japon … Vous avez dit grand malade ?

 

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, Dragon Ball Heroes est un jeu disponible depuis 2010 au Japon et jouable sur borne d’arcade. Avec à peu près 1 million de cartes (j’en rajoute un peu) disponibles, DBH est une véritable mine d’or pour tous les fans de la série. D’ailleurs, lors de mes vacances au Japon il y a presque 3 ans, j’ai bien dû ramener 250-300 cartes … Gros fan du concept je vous disais…


Aussi, il y a quelques années maintenant, à l’époque où j’étais encore un des premiers youtuber Dokkan Battle, je me prenais à rêver de la venue du portail DBH … portail qu’on attend toujours malgré la sortie du jeu !! On n’oublie pas Akatsuki !

2019 est donc l’année de la libération … Plus de frustration, Dragon Ball Heroes est arrivé en France et dans le reste du monde en ce début de mois d’avril avec Super Dragon Ball Heroes : World Mission ! Un nom qui sonne comme une déclaration d’amour à mon oreille.

Après des années d’attente, que vaut cette version PC/Switch ? Et bien, au premier abord et après une bonne quinzaine d’heures de jeu en moins d’une semaine, je suis complètement conquis par le jeu. La formule est un portage de la version arcade, avec plus de 1100 cartes disponibles pour le moment et 3 modes de jeu. Après un tutoriel qui est le TRÈS bienvenu, vous pourrez ainsi jouer aux modes histoire, arcade ou PVP. Si le concept peut paraître basique, la stratégie, elle, est bien réelle, et il faudra bien maîtriser les différents aspects du gameplay si vous voulez réussir toutes les quêtes que propose le jeu. L’endurance, la puissance, les barres de charges, les aptitudes et liens des cartes personnages… tous ces termes vont devoir être maîtriser sur le bout des doigts… Notamment si vous voulez vaincre Zamasu !

Ceux qui ont l’habitude de jouer à Hearthstone, Yu-Gi-Oh ou autres Magic auront suremet rapidement les réflexes nécessaires. Quant aux joueurs qui ont déjà du mal à faire leur compo sur Dokkan … bha bon courage à vous.

En ce qui concerne les fonctionnalités annexes, il y en a une que je trouve très sympathique et très intéressante en terme de endgame : l’éditeur de cartes. A la fin de chaque combat, vous allez pouvoir looter des tickets pour invoquer de nouvelles cartes, des objets de soutien ou bonus, et des illustrations pour créer des cartes persos. Et c’est là que c’est fort, il sera même possible d’utiliser vos créations pour jouer. Vous avez toujours rêvé de voir une carte où figurent à la fois Janemba et Tapion ? Bojack et Yajirobe ? C’est possible !

J’ai vu quelques critiques passées ici et là sur la qualité des graphismes… Alors oui on est plus proche de la PS3 que de la Full 4K HD, mais le tout n’est vraiment pas si horrible que ce que j’ai pu lire, et ce n’est vraiment pas l’intérêt principal du jeu de toute façon.

 

Enfin, pour finir, je vous parlais de plus de 1100 cartes, la liste risque d’ailleurs de s’allonger régulièrement car Bandai a déjà annoncé l’arrivée d’un nouveau pack (gratuit) dédié au film DBS Broly. Parmi ces cartes 1000 cartes donc, Goku, Vegeta ou Gohan seront évidemment de la partie avec beaucoup de variétés, mais d’autres plus originaux comme Nappa et Raditz SSJ3, Bardock SSJ4 … C’est aussi ça DBH, un beau WTF de fan service autour de la licence.

 

Note (/5)

Vous l’aurez compris, c’est un pur plaisir de voir DBH débarquer en France ! Des années d’attentes qui en valent la peine puisque le rendu final et très très propre, malgré quelques petits défauts comme la traduction française qui laisse à désirer sur certains dialogues. Le portage Switch est évidemment le plus naturel, et c’est celui que je vous conseille si vous avez cette console. Moi qui ne l’ai pas encore, j’ai craqué pour la version PC et je ne le regrette pas. Déjà, le jeu ne demande pas de grosses ressources et même mon PC portable perso (pourri) le fait tourner. La prise en main des combos et menus se fait très rapidement (d’ailleurs merci d’avoir lu mon test sur Jump Force et d’avoir intégré un menu rapide sans nous forcer à explorer le hub).

 

PS : Merci à Ansei pour avoir cédé ses droits à l’image 😉

Si vous galérez pour comprendre les mécaniques de jeu ou êtes à la recherche de conseils, je ne peux que vous conseiller de regarder ses vidéos. Ce sont clairement les meilleures <3

 

Partager l'article :