PRO EVOLUTION SOCCER 2021 – UNE SIMPLE MAJ ?

Petite révolution dans le monde vidéo-ludique du ballon rond puisque pour la première fois (sauf si je me trompe) un des deux mastodontes de la simulation nous offre non pas un nouvel opus mais une simple MAJ. Si certaines années le doute était permis tant les nouveautés étaient rares pour certaines itérations, au moins là c’est assumé, et surtout cela nous permet de nous procurer le jeu moins cher. PES, enfin, eFootball PES 2021 Season Update, puisque c’est son nom officiel est disponible depuis aujourd’hui pour un peu moins de 25€. Un deal plutôt positif à mon avis si cela permet aux équipes de Konami de se concentrer sur PES 2022, et nous offrir ainsi l’an prochain un chef d’œuvre next-gen.

Pro Revolution Soccer

Malgré le fait que ce PES21 soit une simple update (transferts, maillots …) certains éléments de gameplay ont été modifié afin d’améliorer la jouabilité du titre.

Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai pu tester que le mode local et n’ai pas pu jouer à MyClub notamment car les serveurs n’étaient pas encore ouverts. Ceci dit, aucune refont de MyClub n’ayant été annoncé, je vous invite à lire mon test de l’an dernier pour tout ce qui est ergo, menu, online … qui n’ont pas bougé (et ne devraient pas changer).

 

Nous allons donc aujourd’hui parler de ce que j’ai pu observer comme différence les plus notables par rapport à mon test précédent en tentant d’être le plus exhaustif possible.

Première chose qui m’a sauté aux yeux, et ce n’est pas pour me déplaire : le système de passe. C’était un de mes « reproches » sur l’édition 20 mais pour résumer, mon point était que l’exigence du jeu pour pouvoir enchaîner et construire une action pouvait être difficile à prendre en main pour des joueurs non-initiés. Désormais, tout ce qui est passe se rapproche d’un FIFA, et il est désormais beaucoup plus simple de développer son jeu de transition, la fluidité y gagne et même si cela va peut être décevoir les puristes, personnellement je suis très satisfait de cette update, et attend de voir ce que ça donne en MyClub notamment où les liens entre les joueurs affectent leur qualité de passes entre autres. Enfin, les ballons longs à base de L1-Triangle dont abusaient certains joueurs en ligne ont été également nerfé et sont beaucoup moins efficaces. En espérant que ce n’ait pas créé un nouvel exploit.

 

Second point revu par les équipes de Konami, les dribbles qui sont également plus accessibles. Même si les tutos de Monsieur Quinton ou Fatal Box seront toujours utiles, il sera beaucoup plus simple et intuitif de profiter des qualités de dribbles de vos joueurs. Autre aspect, qui fait directement écho avec les dribbles, les développeurs ont aussi revu l’inertie des joueurs qui semblent désormais moins lourdauds qu’auparavant. Cela améliore d’autant plus les deux points précédents puisqu’un joueur plus léger, qui met moins de temps à enchaîner sa passe et partir sur un dribble rendent l’ensemble plus agréable et on a moins l’impression de devoir lutter avec le pad pour arriver à faire ce qu’on veut.

Défensivement, le jeu est pour le coup plus exigeant. C’est bien entendu lié au fait que votre adversaire pourra traverser le terrain plus vite et plus efficacement de par les améliorations précédemment énumérées. Avec ces modifs, il faudra être beaucoup plus attentif. L’IA des défenseurs a aussi été revu puisque cette sensation de joueurs qui se déchirent, ratent une passe toute simple ou balancent une bonne grosse reprise de volée dans son propre but (encore eu ce WE chez un pote) disparaît quasiment totalement. Rien à signaler chez les gardiens pour lesquels je n’ai pas (encore) constater de bugs, ou faiblesses spéciales.

 

Pour conclure sur les améliorations à signaler, offensivement, PES est toujours largement au-dessus de FIFA où les tirs et actions semblent toujours aussi naturels et beaucoup moins scriptés. Encore maintenant j’ai l’impression de découvrir de nouvelles animations malgré le grand nombre d’heures passées sur le jeu. La physique est et reste le gros point fort de PES de toute façon mais c’est cette sensation de réel, de naturel qui me fait privilégier PES par rapport à un FIFA où j’ai malgré tout l’impression de toujours voir des actions identiques.

 

Vous l’avez lu, pas mal de points ont été amélioré, mais le jeu reste malgré tout perfectible, et notamment les points suivants : le scripting et l’arbitrage. Concernant l’arbitre, toujours ce sentiment d’injustice avec l’IA, de décisions aléatoires ou incompréhensible, bref, encore de quoi améliorer l’expérience de jeu. Enfin, et je le mets en dernier car je ne sais pas si cela vient de moi et du fait que je sois perdant mais toujours cette vilaine impression de match scripté avec des adversaires qui marquent sur leur seule occasion ou d’autre bizarrerie … mais qui peuvent aussi arrivés dans la vraie vie.

Alors que faire avec ce « demi-jeu » qui se veut être une simple MAJ ? Si vous avez aimé PES2020, évidemment celui-ci vous plaira mais pas de grosses surprises de ce point de vu. Par contre, avec ce virage qui donne une tonalité beaucoup plus « casu » dans le bon sens du terme. Beaucoup plus fluide et simple à prendre en main, moins puriste, si vous souhaitez rompre votre relation avec FIFA car vous vous lassez et avez fait le tour, je pense que c’est le moment idéal. Clairement, cette année sera encore sous le signe de PES pour moi, cette impression de réalisme et de nouveauté à chaque action fait vraiment la différence et efface le côté grandiose de FUT ou de l’habillage de FIFA qui faut le dire est largement au-dessus malgré tout.

Partager l'article :