AVIS MANGA : FIRE FORCE– TOME 6

Date de sortie : 20 avril 2018 – Edition : Kana – Prix : 6.85€

Synopsis :

Les sbires du Grand Prédicateur ont semé la zizanie, si bien que la 8e et la 7e brigade vont devoir s’affronter ! Quelle sera l’issue de ce violent combat ?
Tout Asakusa se retrouve plongé dans le chaos ! Alors que le quartier est en proie aux flammes et que les hommes en blanc passent à l’attaque, comment vont réagir la 8e et la 7e brigade ? Comment Shinra et ses camarades vont-ils se sortir de ce mauvais pas ?!
De plus, de nouvelles Torches humaines vont apparaître ! Shinra va encore une fois devoir mettre les bouchées doubles !!

LE meilleur tome de la série. Voilà qui est dit et qui résume parfaitement mon impression sur ce sixième tome de Fire Force.

Après presque quatre mois d’attente entre les sorties des T5 et 6, il était temps que Fire Force reprenne du service. Et je dois avouer que c’est avec une certaine impatience que j’attendais cette sortie. La fin du Tome 5 était particulièrement intéressante et annonçait un bon petit combat à venir entre les brigades des forces spéciales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Béni oui oui
Le tome reprend donc en pleine escarmouche entre les membres des brigades 7 et 8. Les pompiers locaux soupçonnent leurs invités d’être à l’origine des combustions qui viennent d’avoir lieu. Évidemment, ce ne sont pas Obi et Hinawa qui en sont les instigateurs. Et le capitaine Bénimaru ne va pas tarder à s’en rendre compte. Alors qu’ils s’empoignent et que son commandant les sépare. La cohue s’empare de la ville. Les habitants en viennent aux mains et c’est un sacré bazar qui commence alors à s’installer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Volte face
La raison de ce joyeux bordel est la présence dans le village de personnes ayant changé de visage … Cette information peut effectivement surprendre mais le grand prédicateur étant très bien entouré, certains membres de la troisième génération ont ce pouvoir de modeler les visages en altérant la circulation sanguine …(Nicolas Cage n’a qu’à bien se tenir …)

Malheureusement pour nos deux brigades, ces sans visage ne sont pas le seul problème d’Asakusa. 3 hommes en blancs (et je ne parle pas ici de Jamel, Éric ou Ramzy) sont aussi présents aujourd’hui et sont bien décidés à réduire en cendres tout le village !

A partir de ce moment là, le tome prend littéralement son envol. Les chorégraphies de combats sont splendides. Les personnages sont mis en avant. Leurs techniques de combats également. Bref, du grand Atsushi Ohkubo. Je ne vais pas vous spoiler les rebondissements qui se profilent dans le tome mais c’est un grand OUI.

L’histoire continue d’avancer. Le rôle futur de Shinra s’entrevoit de plus en plus. Le mystère autour des combustions spontanées et des hommes en blanc également … Bref, j’ai hâte d’être au mois de juillet pour mettre la main sur le prochain tome et de voir ce que nous réserve Ohkubo. Surtout que de nombreux changements attendent la huitième brigade… suspens

Note(/5)


Que ce tome 6 fait du bien. Contrairement à de nombreux mangas qui ronronnent au bout de quelques tomes, ce dernier numéro redonne un nouvel élan à la série et permet la mise en avant de personnages secondaires très intéressants comme Arthur par exemple. Les découvertes des nouvelles brigades, de la mystérieuse société secrète qui œuvre pour le dieu soleil … sont pertinentes et réparties de manière à ce qu’on en apprenne assez mais pas trop pour entretenir l’intérêt. Loin d’être essoufflé, Okhubo ravive notre intérêt pour les guerriers du feu avec ce sixième tome qui devrait convaincre les fans de la série mais aussi rallumé la flamme de ceux qui s’étaient éloignés.

Partager l'article :