AVIS MANGA : CAPTAIN TSUBASA KIDS DREAM – TOME 2

Date de sortie : Septembre 2021 – Edition : Glénat – Prix : 6,90€

Ca y est, la dream team du Nankatsu SC prend forme… Misaki, Tsubasa, Genzo ou encore Ishizaki (malgré le cardio d’un quadra fumeur de gitane) sont enfin réunis et sont en route pour écrire les plus belles pages de cette équipe. Ces jeunes garçons encore innocents et inconscients (dans le bon sens) du futur qui les attend sont très touchants à voir jouer. La crédulité d’un enfant, passionné de foot, et le plaisir de jouer avec ses amis … des images simples mais pourtant si rare quand on s’intéresse un tant soit peu au ballon rond. Malgré tout, les choses sérieuses commencent vite puisqu’à peine formée, l’équipe composée de ces 4 garçons pleins d’avenir (#ref) va devoir se concentrer pour le premier tournoi des éliminatoires départementales.

Captain Tsubasa Kids Dream – Tome 01

Si les précédents matchs faisaient naître certaines rivalités, c’est réellement cette phase éliminatoire qui va faire basculer la série, avec notamment, l’arrivée fracassante d’un jeune garçon dénommé Kojiro Hyuga. Sûr de lui et très talentueux, Kojiro qui avait déjà impressionné le portier Genzo Wakabayashi lors d’un précédent face à face, montre ici toute l’étendue de son talent. Car hasard du tirage au sort, les deux équipes de Tsubasa et Kojiro s’affronte dès le premier match de ce tournoi. Une aubaine pour les spectateurs présents car ils vont se régaler, mais aussi un moyen détourné de l’auteur de s’assurer que les deux équipes se rencontrent en finale de nouveau à la fin du tournoi. Ce premier affrontement permet de voir l’étendu du talent des joueurs des deux équipes, mais surtout de voir la différence de mentalité entre les 2 jeunes enfants. Malgré leur âge, ils sont à même d’analyser la meilleure stratégie, individuelle ou collective, pour venir à bout de son adversaire.

Watch Captain Tsubasa (2018) season 1 episode 8 streaming online |  BetaSeries.com

Si ce second tome traite quasi exclusivement de ce premier match, il nous permet également de voir une autre facette de Kojiro. Celui qui est souvent représenté comme un ado égoïste et imbu de lui-même est ici très touchant. On en apprend plus sur sa jeunesse, sa situation familiale et les raisons qui le poussent à être comme il est. Il passe alors du sale gosse imbuvable, à celui qu’on veut protéger et accompagner pour se surpasser. L’introduction de cette mise en contexte si tôt dans le récit est très bien pensé, car il évite ainsi au lecteur de se faire une fausse idée du personnage.

L’histoire et le scénario sont toujours aussi plaisants et agréables à lire même après toutes ces années. Voir s’affronter dans un match épique Tsubasa et Kojiro tel le feu et la glace est un vrai plaisir et on ressent toute la tension à travers la détermination des deux jeunes garçons. Malgré tout, même si je salue cette édition Kids qui permet de remettre sur le devant de la scène cette série, j’ai trouvé certaines pages en deçà en terme de qualité de dessin. Sur ce point je suis curieux de voir comment vont se situer les prochains tomes et voir à quel point Kunikazu Toda va s’améliorer au fil du temps. N’y voyez pas là un défaut dramatique à tel point qu’il ne faille pas lire cette série, mais plus l’œil d’un fan qui a bloqué un peu (ou chipoter) sur certaines cases. Dans l’ensemble c’est très bien et ça donne envie de continuer de suivre la progression de ces futurs stars du ballon rond.

Partager l'article :